< Retour aux articles

Comment tenir une comptabilité de trésorerie ?

La comptabilité de trésorerie repose sur une méthode de tenue de comptabilité basée sur les encaissements et les décaissements. Le principe est simple : on enregistre en comptabilité l’ensemble des encaissements et des décaissements. 

Sinao se tient à votre disposition pour répondre à vos questions et vous aider au travers de nos réseaux sociaux ainsi que le chat en direct de notre site.

26/3/2020

Sommaire

La comptabilité de trésorerie repose sur une méthode de tenue de comptabilité basée sur les encaissements et les décaissements. Le principe est simple : on enregistre en comptabilité l’ensemble des encaissements et des décaissements. 

La comptabilité de trésorerie : qu’est-ce que c’est ? 

La comptabilité de trésorerie permet d’enregistrer sa comptabilité à travers son flux de trésorerie. 

Les flux sont enregistrés sur les journaux comptables en suivant le relevé bancaire et le livre de caisse si nécessaire. 

Vous devez prendre le soin d’archiver les pièces justificatives concernées. Nous vous conseillons de les classer mensuellement par type de document : 

  • relevé bancaire ;
  • factures d’achats ;
  • factures de ventes ;
  • autres justificatifs…

Pour faciliter la sélection de ces pièces justificatives en cas de besoin, vous devrez classer celles-ci par ordre chronologique. 

Comptabilité de trésorerie : particularité pour les entreprises BIC

Si votre entreprise est dans la catégorie des BIC, vous devrez nécessairement rattacher l’ensemble des créances non encaissées et dettes non payées à la clôture de l’exercice, selon le principe de la comptabilité de l’engagement. 

Comptabilité de trésorerie : pour quelles entreprises ?

Que vous soyez une entreprise en BNC ou en BIC, vous pouvez tout à fait faire le choix de tenir une comptabilité de trésorerie. 

Attention cependant, votre catégorie implique des particularités qui lui sont propre. 

Par exemple, pour ceux qui relève des BIC : il ne faudra pas dépasser le seuil de 818 000 euros de chiffre d’affaires hors taxes par an pour les activités de négoce et 247 000 euros par an pour les activités de services. 

Comptabilité de trésorerie : quelle intérêt ? 

L’intérêt de la comptabilité de trésorerie est que celle-ci nécessite un volume d’écritures comptables réduit et permet donc de gagner du temps. Cette solution permet d’alléger les honoraires de l’expert-comptable lors du bilan. 

Si votre entreprise est dans la catégorie des BIC, cela vous permet de ne comptabiliser que les encaissements et décaissements en cours d’exercice, un gain de temps supplémentaire ! 

Comptabilité de trésorerie : quelles limites ? 

La comptabilité de trésorerie est intéressante lorsque l’on souhaite gagner du temps et simplifier sa comptabilité. En revanche, ce système voit ses limites en ce qui concerne la maîtrise du suivi des fournisseurs à payer et le suivi des règlements clients. En effet, cette comptabilité de trésorerie ne dispose pas du grand livre de tiers non lettrés (un document permettant d’identifier les éléments mentionnés très facilement). 

Une problématique qui peut perturber la gestion de votre entreprise si son activité a un volume important qui se traduit par une facturation conséquente et de nombreux comptes clients et fournisseurs. 

La comptabilité de trésorerie présente des limites sur le plan fiscal. Les entreprises qui calculent leur TVA d’après les débits (très souvent à la date de facture) ne pourront pas se baser sur la comptabilité pour procéder à leur déclaration.

Envie de lire plus d'articles ? 

Testez gratuitement pendant 30 jours

Découvrez Sinao en version complète gratuitement pendant un mois !