< Retour aux articles

Le logiciel de comptabilité est-il obligatoire ?

Pour les chefs d'entreprise souhaitant faire eux-mêmes leur comptabilité, il y a quelques notions à connaitre avant de débuter, notamment si le logiciel de comptabilité est obligatoire.

Sinao se tient à votre disposition pour répondre à vos questions et vous aider au travers de nos réseaux sociaux ainsi que le chat en direct de notre site.

24/3/2020

Sommaire

Chaque entreprise doit être en mesure de fournir l'état de ses finances afin d'être en règle, au risque d'être soumis à une taxation d'office par l'administration fiscale. Pour les chefs d'entreprise souhaitant faire eux-mêmes leur comptabilité, il y a quelques notions à connaitre avant de débuter, notamment si le logiciel de comptabilité est obligatoire.

Quelles entreprises ont l'obligation d'établir une comptabilité ?

Toutes les entreprises, individuelles ou sociétés, effectuant des bénéfices industriels ou commerciaux ont pour obligation de tenir leur comptabilité. Les SARL/EURL, SAS, associations et autres TPE doivent au minimum enregistrer leurs créances et leurs dettes, ainsi que leur état financier. Certaines bénéficient d'allégement ou de comptabilité simplifiée telles que celles relevant du régime simplifié d'imposition (RSI).

Toutefois, les auto et micro entreprises sous les régimes micro-BIC et micro-BNC et les sociétés civiles sont dispensées de comptabilité. Elles doivent, néanmoins, tenir un registre de leurs recettes et de leurs achats. Dans ce type de cas, l'appui d'un expert-comptable n'est pas nécessaire et il est possible pour ces indépendants de réaliser leur compte par leur propre moyen.

Le logiciel de comptabilité, est-il une obligation ?

Au 1er Janvier 2018, il était question de rendre les logiciels de comptabilité obligatoire afin de lutter contre les fraudes à la TVA de la part de petites entreprises individuelles. Mais cette loi des finances promulguée en 2016 a finalement été abrogée. L'utilisation d'un logiciel comportant un dispositif anti fraude est tout de même recommandée.

À quoi sert le logiciel de comptabilité ?

Bien que les logiciels de comptabilité obligatoires n'ont pas été imposés, leur usage est fortement conseillé, et ce, pour diverses raisons. Certes, il est tout à fait possible d'utiliser un cahier manuscrit spécifique pour calculer son chiffre d'affaire. Mais le format papier n'octroie pas de fonctionnalités facilitant les saisies. À savoir, avant toute chose, qu'un simple tableur n'est pas admis pour valider sa tenue de compte.

Un programme permet de développer son activité et optimiser son organisation. La prise en main est en général facile et bien expliquée. Les interfaces et interactions sont prévues pour répondre à toutes les attentes des entreprises. Les utilisateurs sont guidés dans l'enregistrement de chacune de leurs données. Ils vont pouvoir établir leurs factures, leurs devis, leurs achats, traiter les opérations et par la suite les archiver.

L'intérêt de l'informatisation est de conserver des traces numériques sur le cloud du logiciel, une sécurité qui évitera tout risque de perte d'information capitale pour l'administration de l'entreprise. L'indépendant a la possibilité en direct de gérer ses clients et ses fournisseurs, ses catalogues, ses registres recette/dépense, ses déclarations officielles et le calcul précis et automatique de ses charges… Grâce aux statistiques calculées par le logiciel, l'entrepreneur a une parfaite visibilité sur l'état complet de ses finances et les champs d'action possibles pour d'accroître l'étendue de son activité.

Cette variété de fonctionnalités offre aux TPE un gain de temps considérable pour la tenue de leurs comptes et une transparence totale envers l'administration fiscale. Une aisance qui facilite la tâche de bons nombres d'entrepreneurs.

Envie de lire plus d'articles ? 

Testez gratuitement pendant 30 jours

Découvrez Sinao en version complète gratuitement pendant un mois !