Comment supprimer une facture ?

Si vous vous demandez comment supprimer une facture de votre comptabilité, cet article est fait pour vous !

La facturation est une étape importante lors des achats d’un matériel ou d’un service. En effet, elle est indispensable pour justifier une transaction ou un achat.

Mais quelques fois, il est possible que l’on rencontre des erreurs lors de la facturation. Alors est-il possible de supprimer une facture dans ces cas-là ? Quelles sont les conditions pour pouvoir supprimer les factures ? Suivez dans la suite de cet article les réponses à ces questions.

La suppression d’une facture

Les factures sont de pièces justificatives délivrées par des fournisseurs de bien ou de service suit à un règlement de compte. Selon les lois régissant l’établissement d’une facture en France, on ne peut ni supprimer ni modifier une facture lorsqu’elle a déjà été confirmée.

En outre, il est strictement interdit de sauter les numéros de série d’une facture lors de l’écriture. Les numéros doivent suivre un ordre chronologique de façon bien ordonnée.  Si la chronologie n’est pas respectée, cela va créer un trou dans celle-ci. De ce fait, quel que soit le motif ou la raison de l’excuse, il n’est plus possible de modifier la facture.

Pour éviter cela, une bonne vérification du contenu est nécessaire avant de tout confirmer. Si l’on souhaite faire une réclamation, il faut le faire sur la facture à l’état de brouillon, c’est-à-dire non confirmée comme on l’a déjà mentionné.

Cela ne veut pas dire pour autant que vous ne pouvez pas faire des réclamations en cas de besoin. Vous pouvez tout de même apporter une modification sur votre facture à condition que vous ayez un « avoir ». La facture ne sera donc pas supprimée, mais elle sera annulée pendant la comptabilisation. Pour y procéder, vous devrez cliquer sur le bouton créer un avoir dans le cas des factures en ligne. En effet, l’ « avoir » est une facture qui annule la facture d’origine.

Les informations qui sont indispensables dans une facture

Lors de l’établissement d’une facture, les indications suivantes doivent être au moins affiché dans cette dernière : les informations concernant les parties, la date de la vente de la prestation de service, les informations sur le produit ou le service vendu (nom, quantité), les prix hors taxe des produits ou services vendus, la valeur de la TVA correspondante, etc.

En outre, le mode de règlement, que ce soit par chèque ou par espèce, ainsi que la date d’échéance doivent être bien inscrits sur la facture.